A la table de Gaelle

Je vous ouvre mon carnet de recettes, venez les découvrir et les tester à votre tour !

25 avril 2012

Cheesecake rapide aux framboises (sans cuisson)

Une barquette de phildelphia sur le point d'être périmée, une barquette de framboise fraiche du marché.... hop, un petit dessert ultra rapide pour notre repas de ce dimanche midi : un cheesecake sans cuisson, dans une jolie verrine parce que c'est pas parce que c'est juste pour nous (sans invités) qu'il ne faut pas faire beau !

cheesecake au vere

Préparation : 5 à 10 min - Cuisson : aucune

Ingrédients (pour 3 grandes verrines) : 1 barquette de fromage frais nature soit 150gr (ici, du philadelphia), 4 cuillères à soupe de fromage blanc (ou de yaourt nature, ou de ricotta), 3 cuillères à soupe de sucre (j'ai mis 1 cuillère à soupe de sucre vanille et 2 cuillères à soupe de sucre nature, 6 biscuits au choix (j'ai mis des digestives, vous pouvez utiliser des speculoos, petits beurres, sablés...), 20gr de beurre, un peu de chocolat noir pour la déco.

Sortez le fromage frais en 1er pour qu'il se ramolisse un peu. 

Mixer rapidement les biscuits puis les mélanger avec le beurre fondu. Tasser la préparation aux biscuits dans le fond des verrines. Si vous n'avez pas de mixer, vous pouvez juste emietter les biscuits à la main ou les mettre dans un sachet congélation et les écraser avec un rouleau à patisserie.

Mettre le fromage frais dans un grand bol, ajouter le fromage blanc et le sucre. Bien mélanger avec un petit fouet jusqu'à obtenir un mélange homogène.

Dresser le mélange au fromage dans les verrines au dessus des biscuits (à la poche à douille si vous en avez une c'est plus propre). 

Ajouter des framboises sur le dessus puis raper un peu de chocolat noir pour faire joli. 

Et voilà c'est déjà prêt, mettre au frais en attendant la dégustation, bon appétit !

cheesecake framboise

Verdict : rapide et efficace, pour un dessert familial ou pour des invités !

D'autres recettes de cheesecake ?

Baby cheesecake sauce carambar-noix de pécan
Cheesecake ou Brownie ? voici le Cheese-brownie 
Cheesecake gourmand aux bananes et caramel au beurre salé
Cheesecakes individuels aux daims
Carrés bi-gouts : brownie, cheesecake 

Posté par gaelle0709 à 12:17 - Commentaires [13] - Permalien [#]

20 avril 2012

Cannellonis au poulet et mimolette

Un bon plat des familles aujourd'hui dans ce billet. Ce plat de cannellonis, c'est mon fils qui l'a choisi dans mon livre de recettes de pâtes "Pasta" alors que je me lamentais que personne ne me donne d'idée de repas à la maison. Alors pour une fois qu'on me donne idée, il a fallut assurer. J'ai donc acheté les ingrédients et je m'y suis collée, y compris sur les pâtes que j'ai préparées moi - même mais vous pouvez bien sûr utiliser des pâtes toutes faites.

 cannellonis poulet

Préparation : 30 min - Cuisson : 40 min

Ingrédients (pour 4 pers)

Pâtes : 12 feuilles de lasagne OU 200gr de farine - 2 oeufs
Farce : 2 carottes - 2 oignons cébette (oignons nouveaux) - 350gr de blancs de poulet - 6 tranches de bacon - 150gr de mimolette vieille - 20cl de crème épaisse - 1 bouquet de persil - 3 cuillères à soupe d'huile d'olive - Poivre.

Préparer la pâte ou acheter les feuilles de lasagnes :

Au robot : Mélanger les ingrédients au robot et laisser le robot pétrir la pâte pendant quelques minutes. A la main : Sur un plan de travail, tamiser la farine, cruser un puit au milieu et y casser les oeufs. Commencer à mélanger avec une fourchette en incorporant petit à petit la farine. Travailler la pâte à la main en utilisant la paume. Ajouter un peu d'eau si nécessaire. Pétrir jusqu'à ce que le mélange devienne homogène. La pâte ne doit pas être collante entre les doigts, si tel est le cas, ajouter un peu de farine. 

Après 20 min de repos, diviser la boule de pâte en 2 morceaux. Aplatir chaque morceau en forme de disque avec la paume de la main, fariner légèrement. Régler le laminoir sur la position 0 et passer le disque de pâte dans la machine en tournant la poignée.

Replier le morceau en 3 comme un porte-feuille avant de le repasser dans la machine. Plier une seconde fois en porte-feuille puis passer la bande de pâte 2 à 3 fois toujours  sur la position 0 du laminoir.

Abaisser progressivement le régulateur en passant une seule fois la pâte par degré sans hésiter à fariner entre chaque passage. Abaisser le régulateur jusqu'au chiffre 6 ou 7 selon l'épaisseur souhaitée.

Confectionner les carrés de pâte à cannellonis en coupant les bandes de pâtes en carrés de 12 cm de côté au couteau ou à la roulette à patisserie. 

Préparation du gratin de cannellonis

Faire cuire les feuilles de pâte al dente dans une eau bouillante salée, une à une pour ne pas qu'elles collent ( à peine 1 min pour des lasagnes fraiches faites maison, en fait jusqu'à ce que la feuille remonte à la surface).

pate cuisson

Pour les feuilles de lasagnes toutes faites : Confectionner les carrés de pâte à cannellonis en coupant les bandes de pâtes en carrés de 12 cm de côté au couteau ou à la roulette à patisserie. Les laisser refroidir sur un torchon sec.

 

pate cuite

Préparer la farce. Peler les carottes, tailler des tranches régulières dans le sens de la longueur puis tailler des bâtonnets que vous couperez en petits dés. Emincer les oignons nouveaux en fines lamelles.

farce crue

Dans une poêle, faire chauffer 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, mettre les carottes à revenir à feu moyen pendant 10 min en remuant souvent, il faut qu'elles soient fondantes.

Pendant ce temps, couper les blancs de poulet en cube d'environ 1 cm et émincer en lanières de bacon. Râper la mimolette. A la fin de la cuisson des carottes, ajouter les oignons émincés, remuer pendant 1 min puis mettre de côté dans une assiette. Dans la même poêle, faire dorer le poulet et le bacon avec une cuillère à soupe d'huile d'olive.

Une fois le poulet doré, ajouter hors du feu les carottes et les oignons, 3 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse et la moitié de la mimolette râpée. Poivrer, mélanger et ajouter le persil haché. Laisser refroidir.

Préchauffer le four à 180°C (th 6). Répartir la farce sur les carrés de pâte et les rouler pour obtenir des cannellonis.

cannellonis prepa 

Les disposer dans un plat à gratin préalablement huilé, badigeonner du reste de crème fraiche et recouvrir le tout du reste de mimolette râpée. Enfourner les cannellonis 20 min à 180°C. Servir.

Verdict : Impeccable, gouteux, peut être un tout petit peu sec. J'ai voulu alléger en utilisant de la ricotta mais ca doit etre plus moelleux avec juste de la crème quitte à prendre de la crème allégée. Les pâtes fraiches, c'est top et beaucoup plus facile à garnir qu'un tube de cannelloni tout fait. La farce est très bonne et a plu à toute la famille

Posté par gaelle0709 à 10:56 - Commentaires [10] - Permalien [#]

14 avril 2012

Terrine de foies de volaille aux pistaches et aux cranberries

Pour paques, nous avons recu une vingtaine d'adultes et une bonne dizaine d'enfants pour une cousinade (réunion de tous les cousins et cousines de la famille). Chacun a participer à l'organisation en amenant des bonnes choses à manger, de la bière (nous sommes dans le nord !), du vin ou même de la vaisselle. Pour ma part, j'ai profité du fait que l'on soit nombreux pour faire une terrine. Maintenant que j'ai testé une fois, j'ai beaucoup moins peur de faire mon propre paté, ce n'est pas si compliqué et très pratique pour un buffet quand les convives sont nombreux. Cette recette vient du superbes livre de Lilo du blog cuisine campagne, une vraie réussite comme toutes ses recettes.

terrine foie de volaille pistache cranberry

Préparation : 30 min - Cuisson : 1H45

Ingrédients (pour une dizaine de personnes) : 350 g de foies de volailles - 350 g de poitrine de porc découennée - 2 oignons jaunes - 3 gousses d'ail - 50 g de pistaches - 50 g de canneberges - 2 tranches de pain de mie - 50 ml de lait - 30 ml de Cognac (Calvados ou Armagnac) - 1 cuillère à café de poivre noir moulu (environ 5gr) - 1 cuillère à café bombée de sel (environ 10gr)1. Préchauffez le four à 180°C. Faîtes tremper les canneberges dans le Cognac et la mie de pain dans le lait.

Verser le cognac dans un bol et y faire macérer les cranberries. 

Tremper le pain de mie dans le lait.

Couper la poitrine de porc en gros cubes et la passer au hachoir. (Attention, il ne doit pas y avoir la couenne - la peau - du porc.)

Eplucher les oignons, les couper en 4. Déveiner les foies de volailles (si cette étape vous terrifie, votre boucher le fera sans problème) et les verser dans le mixeur avec les oignons, les gousses d'ail, le pain de mie ayant gonflé dans le lait. Mixer le tout.

Verser le tout dans un grand saladier et ajouter la poitrine de porc hachée, les pistaches, les cranberries avec le Cognac, le sel et le poivre. Mélanger avec une fourchette pour homogénéiser la préparation.

Verser dans une grande terrine ou deux barquettes aluminium rectangulaires. Poser la terrine dans un grand plat et verser 2/3 d'eau pour une cuisson au bain-marie. Cuire au four à 180°C pendant 1h30 pour une grande terrine et 45 minutes pour deux petites.

Laisser reposer deux jours avant de consommer cette terrine. Régaler-vous avec un bon pain et des cornichons extra fins bien croquants !

Verdict : j'ai beaucoup aimé, la présence des pistaches et des cranberries est très sympa, c'est coloré, ca donne du goût. Si une personne qui l'a gouté passe par ici, qu'elle n'hésite pas à dire en commentaire si ça lui a plu.

 D'autres recettes de terrines ?

Mousse de foie de volailles
Terrine de campagne aux foies de volailles, si simple !

Terrine fraicheur au saumon
Terrine de foie gras aux figues, plus simple tu meurs !
Terrine de foie gras au pinot gris (cuisson facile)

Posté par gaelle0709 à 20:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]

08 avril 2012

Retour aux classiques : Iles flottantes (cuisson au four)

Quand je reçois, j'aime bien me lancer de nouvelles recettes jamais testées. C'est vrai pour les plats mais aussi pour les desserts, du coup j'essaie toute sorte de gâteaux, tartes ou entremets... Et finalement, j'en oubli certains classique pourtant délicieux et pas toujours compliqué à réaliser. Cherchant un dessert qui conviendrait à la fin d'un menu assez copieux, je me suis décidée pour des îles flottantes pour plaire au plus grand nombre avec une bonne touche de fraicheur. J'ai pas mal cherché sur le net, j'ai d'abord découvert que les oeufs à la neige et les iles flottantes, ce n'était pas la même chose : les 1er contiennent des blancs qui sont pochés à l'eau ou au lait alors ques les secondes contiennent des blancs cuits au four. J'ai même trouvé une recette avec une cuisson au micro-ondes. Ne me sentant pas à l'aise avec le pochage et n'ayant pas du tout envie de tenter l'utilisation du micro-ondes, je me suis finalement décidée pour les vraies iles flottantes avec une cuisson au four dans des empreintes en silicone trouvée sur le blog "passe moi la recette".

  

ile flottante

Ingrédients (pour 6 pers.) : pour la crème anglaise : 4 jaunes d'oeufs - 100 gr de sucre - 50 cl de lait entier - une gousse de vanille (ou de l'extrait de vanille). Pour les îles flottantes : 3 beaux blancs d'oeufs - 80 g de sucre (vous pouvez utiliser le blanc restant pour faire autre chose, vous pouvez le congeler, ou vous pouvez faire plus d'iles flottantes mais dans ce cas vous risquez d'être à court de crème anglaise) + 50gr de sucre pour le caramel (ou alors vous pouvez utiliser du caramel tout fait)

Préparation de la crème anglaise

Battre longuement les jaunes et le sucre au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse et épaississe. Chauffer le lait et la vanille jusqu'à ébullition.

Verser 1/5e du lait sur le mélange oeuf/sucre. Mélanger puis remettre le tout dans la casserole sur feu doux. Mélanger jusqu'à ce que la consistance soit nappante (quand vous tremper une cuillere dans la crème, passer un doigt au dos de la crème, ca doit laisser une trace nette).

Au secours, j'ai râté ma crème anglaise! Pas de panique : Si vous avez laissé cuire trop longtemps votre crème anglaise, les oeufs cuisent et la crème devient grumeleuse, pas de panique.... verser la crème râtée en un blender (mixeur haut pour les soupes) et mixer... la crème va redevenir lisse et parfaite. Si vous n'avez pas de mixeur, vous pouvez tenter de verser la crème dans une bouteille et bien la secouer, il parait que ça marche mais je n'ai jamais essayé (alors que le mixeur j'ai tenté pour une crème râtée et aucun soucis à l'arrivée ma crème anglaise était parfaite).

Préparation des îles flottantes

Placer vos empreintes en silicone sur la plaque perforée et préchauffer votre four Th 4 (120°C).

Montez les blancs en neige très ferme en incorporant 1 pincée de sucre au départ, puis ajoutez le reste petit à petit. Garnir les empreintes à la cuillère ou à l'aide d'une poche à douille (A la cuillère ca se fait vraiment bien). Faire cuire une dizaine de minutes. Démouler après complet refroidissement.

Dans une casserole, faire chauffer à feu doux les 50gr de sucre restant jusqu'à formation d'un beau caramel. 

Dans chaque coupe, verser de la crème anglaise, un oeuf à la neige cuit et napper de caramel.  

ile flottante 2 

Verdict : nous avons adoré ! c'est très frais pour terminer un repas copieux, ça plait aux petits comme aux grands, vive les classiques finalement !

Posté par gaelle0709 à 10:44 - Commentaires [21] - Permalien [#]

29 mars 2012

Muffins beurre de cacahuete - banane

Des bananes qui trainent, une envie de muffin mais pas trop classique, allez après quelques recherches sur le net, je trouve ici une recette avec des bananes et du beurre de cacahuètes, je sens que ça va être bon.... C'est vite préparé, vite dévoré ! 

  muffin banane peanut

Ingrédients (Pour 12 muffinss) : 250 gr de farine - 2 cuillères à café rase de levure - 40 gr de beurre salé - 80 gr de beurre de cacahuète - 2 bananes mures - 200 gr de sucre roux (j'ai mis moitié cassonade moitié muscovado qui est un sucre non raffiné assez noir d'où la couleur de mes muffins) - 2 oeufs.

Mélanger les oeufs et le sucre dans un saladier. Ajouter le beurre et le beurre de cacahuète, puis les bananes légèrement écrasées. Dans un autre plat, mélanger la farine et la levure. D'un seul coup, verser la farine dans le précédent mélange. Mélanger légèrement jusqu'à formation de grumeaux, puis répartir dans les moules à muffins (j'utilise un moule en tefal avec une petite caissette en papier dedans, c'est joli et hyper pratique).

muffin banane peanut cru

Mettre dans un four chaud à 180° pendant 20 minutes.

Verdict : délicieux ! Respectez vraiment le fait de ne pas trop mélanger la pâte après avoir ajouté la farine, ca change pas mal la texture à la fin !

 D'autres recettes à la banane ?

Cake marbré choco-bananes
Cheesecake gourmand aux bananes et caramel au beurre salé
Crumble rapide banane, chocolat et palets bretons
Entremets individuel croustillant choco-banane
Banana & Chocolate Chip Bars

Posté par gaelle0709 à 19:32 - Commentaires [8] - Permalien [#]

22 mars 2012

Les vraies pâtes carbonara d'Italie (sans crème)

Ceux qui me connaissent le savent, j'adore les pâtes... J'en fais très souvent à la maison, à toutes les sauces, on peut varier à l'infini avec les pâtes, c'est ça qui est chouette ! Aujourd'hui, je vous propose des pâtes carbonara mais pas n'importe lesquelles les vraies pâtes carbo, la recette d'un blog avec de superbes recettes italiennes "un dejeuner au soleil". La vraie recette ne contient pas de crème, juste des oeufs, des pâtes, des lardons et du fromage. C'est très différent de ce que l'on a l'habitude de manger comme étant des pâtes carbo !

 

pate carbo 

Ingrédients (pour 4 pers) : 300 g de spaghetti - 100gr g environ de guanciale (charcuterie issue de la joue de porc) ou de pancetta ou à défaut, des lardons de bonne qualité (j'ai utilisé du lard fumé de la boucherie que j'ai détaillé en dés) - 4 oeufs moyens voir petits (80-100 g /oeuf) + 2 jaunes (40 g) extra frais - 4 cuillères à soupe de pecorino romano + 2 cuillères à soupe de parmesan (ou à défaut que du parmesan) râpés - huile d'olive, sel et poivre noir du moulin.

Mettre à bouillir de l'eau dans une grande casserole (au moins 2 litres). Pendant ce temps couper le lard en petits bâtonnets ou en dés et les faire revenir dans une poêle avec 1 cs d'huile d'olive. Dès qu'ils colorent baisser le feu et laisser dorer pendant une dizaine de minutes (ils doivent devenir croustillants sans brûler). 

Dans un saladier mélanger avec une fourchette les oeufs avec le jaune puis ajouter 1 cuillère à soupe de pecorino et 1 cuillère à soupe de parmesan. Poivrer.

Dès que l'eau bout, la saler puis y jeter les spaghetti. Les cuire le temps indiqué moins 1 minutes, en ayant soin de les mélanger de temps à autre.

Egoutter les pâtes en gardant très peu d'eau puis les verser dans le saladier où se trouve les oeufs et mélanger très rapidement de manière à ce qu'il se forme une crème qui recouvre les spaghetti. Ajouter le lard grillé, un peu de sel du poivre et servir de suite avec le reste de fromage.

pate carbo parmesan

Verdict : cela n'a rien à voir avec les pâtes carbo que je prépare d'habitude avec de la crème, du jaune d'oeuf et des lardons. C'est un tout autre plat, que nous avons apprécié et sans trop de préparation, à tester si vous voulez un petit air d'Italie à votre table !

D'autres recettes de pâtes ? 

Lasagnes à la bolognaise
Fettucine sauce crémeuse au bacon
Pipe rigate aux aubergines, tomates et mozzarella
Rissoni à la saucisse et aux petits pois
 

Posté par gaelle0709 à 21:01 - Commentaires [21] - Permalien [#]

18 mars 2012

Classique mais indémodable : Crème brulée à la vanille

Voici un dessert très classique mais tellement délicieux que je ne sais pas pourquoi je ne l'ai jamais publiée... Pourtant il m'arrive régulièrement d'en faire en format normal ou en tout petit pour un café gourmand par exemple. Ce dessert, c'est la crème brulée, elle ne contient que peu d'ingrédients, il est donc primordial d'utiliser des ingrédients de très bonne qualité. Elle est aussi très simple à préparer.

creme brulée

Ingrédients (pour 4 personnes) : 50 cl de crème liquide entirèe - Vanille (gousse ou extrait) - 5 jaunes d'œufs - 70 g de sucre semoule (plus ou moins selon vos gouts) - 4 cuillères à café de vergeoise pour la caramélisation (ou tout autre sucre roux à votre disposition).

Préchauffer le four à 100°C. Verser la crème et la vanille dans une casserole, porter à ébullition et laisser reposer 10 mn pour une meilleure diffusion de la vanille.
Blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre : c'est à dire on verse le sucre sur les jaunes et on fouette de suite assez énergiquement jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double quasiment de volume.

Verser la crème sur le mélange jaune sucre. Mélanger mais attention à ne pas battre trop fort pour ne pas créer trop de mousse. Filtrer à la passoire fine pour enlever la mousse.

Répartir la crème dans des plats à crème brulée ou des ramequins pas trop profonds. Cuire lentement au four 45 min à 1H environ à 100°C. Surveiller afin d'éviter l'ébullition. Retirez les crèmes du four et laisser refroidir.

Au moment de servir, saupoudrez avec la cassonade et caraméliser au four position grill au maximum ou au chalumeau de cuisine si vous en avez un (Le résultat est beaucoup mieux au chalumeau car d'une part c'est rapide et facile, d'autre part cela donne une crème froide avec une couche chaude et craquante ce qui est attendu normalement avec une crème brulée)

Une autre recette de crème brulée ? 

Crème brulée au chocolat de Pierre Hermé
Crème brûlée parmesan, tomates séchées
Crème brulée au foie gras

 

Posté par gaelle0709 à 14:41 - Commentaires [14] - Permalien [#]

12 mars 2012

Diner au Restaurant "Le Lion Bossu" à Lille

Pas de recette aujourd'hui mais un petit compte rendu d'un diner effectué dans un bon restaurant de lille en compagnie de mon frere et ma belle soeur. Nous sommes tous les 4 amateurs de bonne cuisine et de bon vin, aussi quand nous allons au restaurant ensemble nous aimons à choisir une table qui va vraiment nous faire plaisir. Nous avions déjà diné dans le très bon restaurant du chef meurin à Lille "monsieur Jean" que nous avions beaucoup aimé.

Cette fois nous avons choisi un restaurant du vieux lille : "le lion bossu". C'est un endroit qui existe depuis bien longtemps mais curieusement je n'y suis jamais allée manger imaginant une carte très (trop) classique, un peu vieillote... A la recherche du restaurant idéal pour notre diner, j'arrive sur leur site et la carte m'a vraiment séduite. Les autres convives étant également partant... Hop, on réserve ! 

Il y a 2 salles dans le restaurant dont une au sous sol dans une belle cave où nous avons été installé. La carte est plaisante, il y a 2 menus au choix : un à 30€ et un autre à 40€. J'aime les plats des 2 menus mais nous avons tous opté pour le menu à 40€ qui proposait un choix entre 2 entrées - 2 plats - fromage - 2 choix de dessert.

Amuses bouches : Tapenade maison, purée de céleri et croustillants au parmesan

lion bossu tapenade lion bossu amuse

Entrée (choisie par une partie de la table): Foie gras de canard maison, réduit de balsamique et chapelure au sel de Guérande et poivre de Séchuan : classique mais très bon (euh... oui, j'ai gouté dans l'assiette de mon voisin !)

lion bossu foie gras

Entrée (que j'ai choisi) : Médaillon de lotte cuisson basse température, glaçon de yuzu et salade d'herbes : Pour ceux qui ne connaissent pas le yuzu est un agrume asiatique (entre la mandarine et le citron). Cette entrée était vraiment délicieuse, très fraiche grâce au yuzu, la lotte très bien cuite, j'ai beaucoup beaucoup aimé.

lion bossu lotte

Plat de poisson du menu (choisi par une personne de la table) : Filet de barbue, cocos de paimpol et jus de truffe à l'huile de noisette

lion bossu poisson

Plat de viande du menu (que j'ai choisi) : Aiguillette de pluma Ibérique, petits légumes printaniers et glace de viande au porto : j'avais la chance de déjà connaitre la pluma car un ami m'avait fait découvrir cette viande dans un autre restaurant. C'est un morceau de porc, le meilleur puscle du fameux pata negra. C'est une viande extremement moelleuse et très fine au gout. Elle est aussi très rare puisque présente uniquement sur les porc ibériques et représente environ 350gr pour un porc de 180kg. Ce plat était délicieux, les légumes bien cuits et la sauce parfaite !

lion bossu pluma

Fromage (compris dans le menu) : Croustille de Maroilles, bouquet de roquette : j'aime quand on n'est pas obligé de choisir entre fromage et dessert ! 

lion bossu maroille

Un des desserts du menu (choisi par toute la table) : Nems craquante au chocolat, caramel pierrot gourmand et cannelle : Bon dessert, rien d'exceptionnel mais pas mal du tout.
L'autre dessert au menu était un crémeux de citron vert et basilic en coque, ganache chocolat blanc et huile d'olive. (Pas de photo car personne n'a choisi ce dessert à notre table)

lion bossu dessert

Vous l'aurez compris, nous avons beaucoup aimé ce restaurant. Le rapport qualité/prix est très bon, la carte change régulièrement ce que j'apprécie beaucoup. 

Si vous êtes dans la région lilloise , n'hésitez pas !

Restaurant Le Lion Bossu
1, rue Saint-Jacques - 59000 Lille (Vieux-Lille)
Tél. : 03 20 06 06 88

site internet ici (clic)

Posté par gaelle0709 à 21:10 - Commentaires [8] - Permalien [#]

05 mars 2012

Gougères au comté : un apéritif pour petits et grands !

J'ai servi ces gougères pour l'apéritif, juste avant le cabillaud au crumble de chorizo dont je vous parlais récemment. J'ai toujours eu la trouille de faire des choux alors des gougères, je n'y pensais même pas... Et puis, j'ai voulu un apéritif qui change, qui plaise aussi aux enfants alors j'ai tenté le coup des gougères en incorporant du comté dans ma pâte à choux. 

  

gougere cuite

Ingrédients (environ 40) : 250ml d'eau - 250ml d'œufs (environ 4 ou 5 oeufs, 4 pour moi) - 140g de farine - 110g de beurre - 5g de sel - 150g de comté + un peu pour parsemer


Préchauffer le four à 180°C.

Mettre l'eau, le beurre et le sel dans une casserole. Porter à ébullition sur feu doux. Ajouter la farine d'un coup hors du feu.

Bien mélanger (ca fait travailler le bras, il faut y aller !) puis remettre sur feu doux pendant 1 minute afin d'assécher la pâte. Il faut mélanger constamment. La pâte va se détacher du fond de la casserole. Verser la pâte dans un saladier ou dans le bol du robot si vous en avez un. Ajouter les 250ml d'œufs battus petit à petit (surtout pas tout d'un coup) sur la pâte. Bien mélanger avant d'ajouter le reste des œufs. Mélanger de façon énergique pour homogénéiser le tout.

Ajouter le fromage râpé, mélanger encore. Avec une poche à douille (ça fonctionne aussi avec une cuillère à glace ou une cuillère à soupe), faire des petits tas. Peur importe la forme, ils vont gonfler. Parsemer de fromage râpé sur le dessus. 

gougere

Enfourner et cuire 18-20 minutes à 180°C (dans mon four 17 minutes ont suffit).

Verdict : j'ai servi ces gougères encore chaudes pour un apéritif avec un couple d'amis et leurs 2 enfants, je me disais qu'il y en avait peut être beaucoup mais nous mais finalement elles ont toutes été mangées. C'est vraiment délicieux, ça plait aux petits et aux grands et finalement c'est pas si difficile alors lancez vous !

D'autres recettes apéro ?

Sablés au gorgonzola

Mini blinis au saumon fumé pour apéro chic et rapide
Mini-quiches apéro
Paille apéritives au parmesan et aux  herbes

Posté par gaelle0709 à 22:25 - Commentaires [16] - Permalien [#]

01 mars 2012

Pavé de cabillaud et son crumble de chorizo

Après mes bons gros beignets de carnaval, je vous propose une recette tout en finesse à base de poisson. J'ai fait cette recette pour des invités le week end dernier. J'avais envie de poisson sans forcément savoir comment le cuisiner pour en faire un joli plat, j'ai finalement trouvé la recette sur le joli blog de chantal "assiettes gourmandes". Le poisson et le chorizo vont vraiment très bien ensemble, n'ayez pas peur du piquant vous pouvez simplement utiliser un chorizo doux. Pour le poisson, il est important d'en trouver de la meilleure qualité si vous voulez servir un très bon plat, pour ma part je l'achète au camion qui vient directement de boulogne sur mer tous jeudis dans le village voisin, j'ai ainsi un poisson d'une grande fraicheur pour un prix très raisonnable.

 

cabillaud chorizo

 

Préparation : 10 min - Cuisson : 5 min

Ingrédients (pour 4 personnes) : 4 pavés de cabillaud, Crumble: 50 g de chorizo, 35 g de beurre mou, 20 g de parmesan, 20 g de chapelure et 25 g de biscuits secs (j'ai utilisé des biscuits digestives mais vous pouvez utiliser tout autre biscuits tout simple genre petit beurre).

Pour le Crumble : Mettre tous les ingrédients dans le robot (nlender, hachoir...) et broyer tout en conservant un aspect granuleux.

Cuire le cabillaud à la poele avec un peu d'huile d'olive pendant 2 mn à feu assez vif, retourner délicatement et cuire de nouveau 1 à 2 mn (selon l'épaisseur); mettre dans un plat à four et recouvrir de crumble. Enfourner à 180°, 2 à 3 minutes afin de colorer le crumble.

Pour la garniture, j'ai préparé du riz et une ratatouille bien confite (donc cuite assez longtemps pour un minimum d'eau. Je l'ai cuite la veille pour simplifier les choses le jour J). J'ai posé 2 bonnes cuillères à soupe de riz dans un cercle à mousse puis j'ai recouvert le riz de ratatouille.

cabillaud crumble chorizo

Verdict : Nous avons beaucoup aimé ! Le poisson est très fin naturellement et le chorizo apporte un goût très agréable sans forcément trop piquer (j'ai pris du chorizo doux). J'avais deja entendu parler de cette alliance chorizo - poisson sans jamais la tester, je ne regrette pas c'est vraiment très agréable et très gouteux !

D'autres recettes à base de poisson ?

Bar aux tomates cerises confites et au basilic
Cabillaud au four aux avocats
Saumon à l'unilatéral
Joues de lotte au confit d'agrumes (cuillère gourmande)

Posté par gaelle0709 à 09:39 - Commentaires [14] - Permalien [#]