A la table de Gaelle

Je vous ouvre mon carnet de recettes, venez les découvrir et les tester à votre tour !

20 avril 2014

Un peu d'asie dans ma salade : le Bo Bun

J'ai découvert le bo bun il y a quelques années grace à une amie qui m'avait amener déjeuner dans un restaurant vietnamien à Paris. Une belle révélation ce plat.... j'adore la cuisine asiatique mais pour moi c'est souvent un peu lourd. Hors dans ce resto, beaucoup de grandes soupes et de belles salades. Comme le bo bun qui est un plat salade à base de vermicelles de riz, de crudités, de boeuf mariné sauté et éventuellement de morceaux de nems.

J'ai longtemps bavé devant les photos de bo bun sur certains blogs et puis j'ai fini par me lancer... C'est un peu long mais vraiment pas si compliqué et le jeu en vaut la chandelle, ça change vraiment de la traditionnelle salade de pâtes. Pour ce 1er essai, j'ai utilisé la recette du blog "La kitchenette de miss Tam", ce blog regorge de bonnes recettes d'asie. Je vous retranscris ici la recette d'origine ainsi que les aménagements que j'ai fait pour que ce soit plus simple, à vous de voir quand vous vous lancerez !

 

P1010164

Pour 4 personnes. Préparation : 45 minutes (sans la confection des nems / pâtés impériaux) + 15 minutes de repos pour la marinade. Cuisson : 5 minutes.

INGREDIENTS :

Pour le boeuf mariné : 500 g de bœuf (rumsteak, filet ou morceau tendre comme la poire ou le merlan), 2 tiges de citronnelle fraîche (partie blanche – bulbe) finement hachée (j'ai fait sans, c'est moins bien mais c'est jouable, ne vous privez pas d'essayer parce que cet ingrédient n'est pas dans votre garde mangé), 1 oignon haché, 2 gousses d’ail hachées, 2 cuillère à soupe de sauce de poisson (nuoc mam), 1 cuillère à soupe de sucre, Poivre blanc selon goût, 1 cuillère à soupe d’huile

Accompagnement et garniture : 320 g de vermicelles de riz  soit 80 g par personne, 8 nems coupés en 4 soit 2 nems / pâtés impériaux personne (je n'ai mis qu'un seul nem par personne), 200 g de pousses de soja (je n'en avais pas, je n'en ai pas mis), ½ concombre coupé en batonnets, quelques feuilles de salade verte, Herbes aromatiques : feuilles de menthe ciselées (j'ai la chance d'avoir de la menthe dans le jardin), coriandre fraîche, 3 carottes en fines allumettes au vinaigre, 4 cuillères à soupe de cacahuètes ou noix de cajou grillées et pilées (1 par personne), Huile neutre (type tournesol ou arachide), Echalotes grillées

Sauce de poisson préparée : 4 cuillères à soupe de sauce de poisson (nuoc mam pur), 4 cuillères à soupe de sucre, 2 cuillères à soupe de jus de citron vert pressé, 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin, 8 à 10 cuillères à soupe d’eau chaude, 1 gousse d’ail pressée, 1 piment rouge épépinée, ciselée (pas mis)

Carottes au vinaigre : 4 cuillères à soupe de vinaigre blanc de riz ou usuel, 4 cuillères à soupe d’eau chaude, 2 cuillères à soupe de sucre blanc, ½ cuillère à café de sel, 3 à 6 carottes en fines allumettes ou râpées

 

PREPARATION

Carottes au vinaigre : Dans une casserole, porter à ébullition le vinaigre, l’eau et le sucre, mélanger jusqu’à complète dissolution du sucre. Ajouter le sel. Mélanger. Laver, sécher et couper les carottes en fines allumettes, ou éventuellement râper les carottes. Les faire dégorger avec un peu de sel, puis égoutter. Verser la marinade vinaigrée sur les carottes dans un bol ou un pot. Laisser reposer au moins 2 heures au frais avant de consommer. Se conserve dans un pot fermé au réfrigérateur pendant 1 semaine. 

j'ai refait la recette depuis mais avec peu de temps devant moi, j'ai donc juste râpé des carottes que j'ai assaisonné avec un peu de vinaigre de riz et une cuillère de sucre. 

Laver et couper le concombre en allumettes. Réserver.

bobun legumes

Laver et essorer la salade et les herbes aromatiques. Effeuiller les herbes (menthe, coriandre). Ciseler la salade et les feuilles d’herbes aromatiques. Réserver.

bobun herbes


Faire bouillir de l’eau dans une casserole (assez grande pour contenir les pousses de soja). Plonger les pousses de soja dans l’eau bouillante pendant 30 seconde. Égoutter les pousses de soja, réserver.


Faire bouillir de l’eau dans une grande casserole. Faire cuire les vermicelles selon indication de la marque dans l’eau bouillante. En général, il faut compter environ juste quelques minutes de cuisson. Les égoutter sous l’eau froide pour stopper la cuisson et pour éviter que cela colle. Réserver.

 

Bœuf et sa marinade :

Couper le bœuf en fines lamelles (j'ai procédé comme quand je prépare le boeuf aux oignons).

Laver la tige de citronnelle. Enlever la première enveloppe de la citronnelle. Couper le bulbe (partie blanche et charnue). Réserver le haut de la tige pour un bouillon ou congeler. Couper très finement les bulbes de citronnelle (on peut aussi hacher – mixer).
Dans un grand bol ou récipient, mettre le bœuf en lamelles, ajouter l’ail, l’oignon et la citronnelle hachés, la sauce de nuoc mam pur non préparé et le sucre. Mélanger. Ajouter 1 cuillère à soupe d’huile. Mélanger. Laisser mariner 15 à 30 minutes.

bobun boeuf marinade


Sauce de poisson préparée  :

Faire dissoudre le sucre dans l’eau chaude, mélanger. Ajouter le reste des ingrédients sauf l’ail et le piment. Mélanger. Ajouter l’ail et le piment avant utilisation (j'ai fait sans piment pour que mes enfants puissent en manger).

Dressage (dans un bol ou une assiette creuse selon votre convenance)

Remplir la moitié du bol avec les vermicelles, puis salade, concombre, carottes, pousses de soja.
Piler les cacahuètes.

Ayant eu du mal a nous décider, chacun a fait à sa facon, voici donc avec un bol

bobun bol

et avec une assiette

bobun assiette

Cuisson du bœuf – à faire 5 minutes avant de servir :

Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Faire revenir le bœuf sur vif moyen-vif avec sa marinade pendant 5 minutes maximum.
Mettre une portion dans chaque bol préparé. Arroser de 2 cuillères à soupe de sauce de nuoc mam préparé. Parsemer d’herbes aromatiques, les cacahuètes pilées puis les échalotes grillées.

Facultatif : option avec nems (pâtés impériaux) : faire chauffer de l’huile dans une poêle. Sur feu moyen-vif, déposer les nems sans qu’ils se touchent et les faire dorer sur toute la surface, en surveillant bien la cuisson, ou éventuellement au four, à 210°C pendant 15 à 20 minutes en les retournant régulièrement.

Déposer deux nems dans chaque bol. Couper les nems en deux. (j'ai mis 1 nem dans chaque assiette coupé en 4)

Finir le dressage avec les herbes ciselées. Déguster sans attendre

Toujours dans un bol....

bobun bol pret

ou une assiette ! 

bobun assiette pret

 

Verdict : Génial ! bon ok, j'ai largement adapté car je n'avais pas tous les ingrédients mais le résultat est déjà très chouette. Parfait en famille, car chacun y met ce qu'il veut, parfait pour remplacer une salade d'été et voyager un peu au moment de manger !

D'autres recettes d'inspiration asiatique ? 

Préparer des makis, c'est assez simple finalement !
Riz cantonais improvisé
Boeuf aux oignons
Nems faciles
Crevettes sautées aux petits légumes et aux nouilles chinoises

Posté par gaelle0709 à 12:55 - Commentaires [12] - Permalien [#]

28 mars 2014

Préparer des makis, c'est assez simple finalement !

Le week end dernier, j'etais à Paris pour un week end "filles".... Non, nous n'avons pas passé notre temps à faire du shopping... Mais plutot à papoter, à rire, à manger et à boire. Nous avons passé la soirée au salon à déguster des cocktails et des makis faits maison. Quelle révélation ces makis ! C'est avec mes amies manue, fanny, astrid, sandra et katia que j'ai enfin appris à faire les makis, bien assistées par notre petite marmiton salomé. Finalement, ce n'est pas difficile à faire, juste un coup de main à prendre et puis c'est tellement agréable de cuisiner à plusieurs autour d'une table. En plus, d'etre facile à préparer, c'est vraiment idéal comme repas pour picorer tranquillement sur une table de salon tout en discutant. N'hésitez pas à vous y mettre !

maki

 

Ingrédients (pour 6 pers) : riz vinaigré : 600gr de riz japonais - 80cl d'eau - 125ml de vinaire de riz - 50gr de sucre - 1/2 cuillère à café de sel. Garniture : Feuilles de nori et/ou feuille de riz - 2 pavé de saumon, 3 avocats, 1 barquette de fromage frais, 200gr de crevettes roses. Accompagnement : sauce soja (ma préférée : la sucrée), wasabi (en option) et gingembre confit (en option)

NB : on trouve tous ces ingrédients facilement en supermarché et rayon cuisine du monde, sinon bien sûr en magasin asiatique pour plus d'authenticité et des prix inférieurs

 

Préparation du riz à sushi

Rincer le riz abondamment. C'est dire mettre le riz dans un petit plat creux ou dans le bol du ricecooker puis :

- couvrir d'eau,
- mélanger à la main ou avec une cuillère en bois (l'eau blanchit, c'est à cause de l'amidon du riz),
- enlever l'eau.

Recommencer la même opération jusqu'à ce que l'eau soit transparente au lieu de blanche. Pour ma part, je fais environ 5 à 7 rincages.

Une fois cette étape effectuée, on passe à la cuisson du riz.

Cuisson « rice cooker » : égoutter le riz et le verser dans le cuiseur, ajoutez l'eau et démarrer la cuisson. Lorsqu'il passe en position « maintien au chaud », débranchez le cuiseur, enlevez la cuve sans soulever le couvercle et laissez reposer le riz 10 minutes.

- Je cuis mon riz dans un ricecooker (un autocuiseur à riz), comme ça il est inratable. (c'est une machine vraiment pas cher et très utile dans la vie de tous les jours pour cuire le riz et les céréales). Je mets donc de l'eau dans le ricecooker (1,5 fois le volume de riz soit ici environ 25cl) et je laisse cuire. A la fin, je débranche le ricecooker et je laisse reposer le riz environ 10 min sans enlever le couvercle.

- Si vous n'avez pas de ricecooker : verser le riz dans la casserole, ajouter l'eau (25cl) et porter à ébullition. Baisser le feu dès que l'eau bout, couvrir, laisser cuire 10 minutes sans soulever le couvercle, enlevez la casserole du feu et laissez reposer le riz 10 minutes sans jamais soulever le couvercle.

Mélanger dans un verre le vinaigre, le sucre et le sel pendant la cuisson du riz. Quand le mélange est homogène, verser sur le riz pour assaisonner.)

Après avoir laisser reposer le riz, mélanger le doucement à la cuillère en bois, puis ajouter le vinaigre à sushi

Préparation du saumon : découper le saumon en fines lamelles 

Préparation de l'avocat : Couper les avocats en 2, les dénoyauter. Couper les demi avocats en 2 dans le sens de la longueur puis en fine tranches.

Préparation des crevettes : éplucher les crevettes

 

Assemblage des makis

1. Poser une feuille d'algue nori sur une natte en bambou (ou un set de table en bambou). Vous pouvez aussi utiliser une feuille de riz préalablement humidifiée.

2. Etaler du riz sur la feuille d'algue sur environ les 3/4 de la surface. Pour plus de facilité, le faire simplement avec les doigts. (pour le que le riz ne colle pas trop à vos doigts, plongez les régulièrement dans un bol d'eau tiède)

3. Au milieu du riz, poser la garniture : 1, 2, 3 voire 4 garnitures en meme temps. Attention tout de même à pouvoir rouler le maki ensuite.

maki prepa 1

4. Rouler la feuille délicatement et en essayer de bien serrer

maki prepa 2 maki prepa 3

5. S'aider de la natte pour re-serrer le rouleau de maki. 

maki prepa 4 maki prepa 5

6. Avec les ingrédients que nous avions, nous avons obtenu une dizaine de rouleau.
Mettre au frais 1 petite heure

maki prepa 6

7. Découper les makis
en otant l'entame qui n'est pas jolie, mais très bonne, surtout ne la jetez pas !
De toute manière, découper les makis c'est comme couper du saucisson, impossible de ne pas gouter, alors lachez vous avez les débuts de rouleau !

maki prepa 7

  Et voilà, 2 grands plats de maki pour tous les gouts ! 

Il suffit de passer à table ou pour nous au salon et le tour est joué !

 maki les plats

 

Verdict : Parfait ! aussi bon qu'au restaurant japonais. Frais et délicieux. Vraiment je vais m'y remettre très rapidement pour régaler toute ma petite famille !

PS : Désolé pour mes photos qui ne sont pas de très bonne qualité, elles ont été prises à la va vite avec mon iphone...

PS ' : spéciale dédicace à Fanny mon mannequin main sur les photos !

 

d'autres recettes d'origine japonaise ?

Chirachi au saumon et à l'avocat
Petites brochettes de poulet au sesame

Posté par gaelle0709 à 12:13 - Commentaires [7] - Permalien [#]

20 novembre 2013

Faux riz cantonais improvisé

Peut être ne le savez vous pas mais chaque semaine je partage mes idées de menu de la semaine sur la page facebook du blog. Quand j'ai donné mes idées de la semaine, plusieurs lectrices se sont montrées interessées par le riz cantonais, alors voilà, juliana et stéphy, spécialement pour vous, je le publie des aujourd'hui pour que vous puissiez essayer vous aussi !
Tout d'abord, comment j'en suis venu à improviser un riz cantonais ? Vendredi dernier au moment de préparer le repas, je me retrouve face à la situation suivante : frigo relativement vide car pas fait de courses depuis 10 jours, fils numero 2 a la gastro donc opération riz pour tout le monde ! En fouillant bien le frigo, je trouve 2 oeufs et 1 petite barquette de lardons... Allez hop, je tente un genre de riz cantonais même si mon homme n'est pas trop tenté.

riz cantonais bol

Préparation : 10 min - Cuisson : 15 min

Ingrédients ( pour 3 pers.) : riz (j'ai utilisé du riz parfumé chinois acheté au supermarché lors des ventes spéciales asie. Vous pouvez aussi utiliser du riz thai ou du riz basmati) - 2 oeufs - 125gr de lardons (vous pouvez utiliser du jambon) - 3 cuillères à soupe d'huile - 1 cuillère à café de vinaigre de riz (vous pouvez utiliser un simple vinaigre d'alcool) - 1 cuillère à soupe de sauce soja - ciboule

remarque : si vous avez des petits pois ou un peu de poireau vous pouvez en ajouter.

Faire cuire le riz. Pour ma part, je le cuis au ricecooker c'est pratique cuisson impeccable à chaque fois et sans surveillance.

Pendant ce temps, battre les oeufs en omelette et les cuire à la poêle (je les ai cuit 1 par 1 pour avoir des omelettes bien fine). Quand l'omelette est cuite, la couper en petits morceaux et saupoudrer avec de la ciboule (ou ciboulette ou cive).

riz cantonais omelette

Faire cuire les lardons à la poele. (pas besoin de cuisson si vous utilisez du jambon).

Quand le riz est cuit, verser 3 cuillères à soupe d'huile dans un wok ou une sauteuse, verser le riz, l'omelette et les lardons.

riz cantonais melange

Bien mélanger. Ajouter la sauce soja et le vinaigre. Faire cuire quelques minutes et servir !

 riz cantonais

Verdict : C'etait hyper bon ! mon fils a pu le manger avec des baguettes, il a adoré et mon mari qui était réticent au début a trouvé que c'était bien meilleur que le riz cantonais qu'il avait mangé plus tôt dans la semaine dans une chaine de restaurant asiatique de zone commerciale.

Vous aussi vous voulez des idées de repas pour la semaine ? vous voulez partagez vous idées avec les autres ?
Venez nous rejoindre sur la page facebook du blog en suivant ce lien (clic) et en cliquant sur j'aime ou en cliquant sur "j'aime" en haut à droite du blog dans l'encart facebook.

Posté par gaelle0709 à 14:46 - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 octobre 2013

Filet mignon de porc au lait de coco

Une petite recette facile qui vous fait voyager... J'adore... J'ai un peu improvisé avec ce que j'avais à la maison et sur la base de souvenirs d'un petit resto thaï où je mange que je vais à Paris pour mon boulot. La sauce a une couleur rose/orange grâce à un peu de concentré de tomates, elle est légèrement épicé avec de la pâte de curry rouge.

porc coco

 

Préparation : 10 min - Cuisson : 10 min

Ingrédients (pour 4 personnes) : 1 petit filet mignon de porc (vous pouvez réaliser cette recette avec du poulet) - 1 boite de lait de coco (20 à 25cl) - 1 à 2 cuillères à café de concentré de tomates - 1 à 2 cuillères à café de pâte de curry rouge (selon votre résistance au piment. On trouve facilement ce produit en pot au rayon cuisine du monde de votre supermarché dans les produits de cuisine indienne. Attention, c'est assez fort, à doser avec parcimonie)

Couper le filet mignon en fine tranche et recouper en 2 les tranches trop grandes. Dans une sauteuse (ou dans une simple poêle), faire chauffer un peu d'huile de colza (ou de sésame si vous en avez), faire revenir la viande, quand elle est quasiment cuite (au bout de 5 bonnes minutes, si vous avez fait des morceaux bien fin), recouvrir de lait de coco, ajouter le concentré de tomate et le curry. Laisser cuire à feu doux pendant 5 min.

Servir avec du riz (thai ou basmati de préférence) et de la coriandre fraîche (ou surgelée). 

A dégustez avec des baguettes si vous voulez encore plus voyager !

 

Verdict : j'ai vraiment beaucoup aimé, attention à ne pas mettre trop de concentré de tomates pour que cà ne couvre pas tout en terme de goût.

Posté par gaelle0709 à 19:12 - Commentaires [12] - Permalien [#]

14 août 2013

Chirashi (ou chirachi) au saumon et à l'avocat

Avec le bel été que nous avons, je mets dans mes menus des plats froids à tout va et j'ai parfois du mal à me renouveler... Alors je suis allée chercher de l'inspiration côté cuisine du monde avec ce chirachi. Mon mari, un de mes fils et moi sommes assez fan de sushi mais pas trop fan quand de la feuille d'algue qui enroule les sushis. J'ai découvert il y a quelques temps dans un resto japonais le chirashi qui rassemble les ingrédients d'un sushi mais sous forme d'une salade : donc sans feuille d'algues et en plus sans aucune manipulation (façonnage, roulage et découpage) ce qui est plus qu'appréciable. Rien de trop compliqué donc si ce n'est la cuisson du riz et vous aurez une salade des plus agréable ! 

 

chirachi2

Ingrédients (pour 2 pers) : 150gr de riz à sushi - 25cl d'eau - 2 cuillères à soupe de vinaigre à sushi (ou alors : 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz, 3 cuillères à café de sucre, une ½ cuillère à café de sel.) - 1 à 2 avocats mûrs - 2 pavés de saumon ultra frais. Pour accompagner : sauce soja et sésame si vous en avez (et même wasabi si vous aimez)

NB : on trouve tous ces ingrédients facilement en supermarché et rayon cuisine du monde, sinon bien sûr en magasin asiatique pour plus d'authenticité et des prix inférieurs

Préparation du riz à sushi :

Rincer le riz abondamment. C'est dire mettre le riz dans un petit plat creux ou dans le bol du ricecooker puis :

- couvrir d'eau,
- mélanger à la main ou avec une cuillère en bois (l'eau blanchit, c'est à cause de l'amidon du riz),
- enlever l'eau. 

Recommencer la même opération jusqu'à ce que l'eau soit transparente au lieu de blanche. Pour ma part, je fais environ 5 à 7 rincages.

Une fois cette étape effectuée, on passe à la cuisson du riz. 

Cuisson « rice cooker » : égoutter le riz et le verser dans le cuiseur, ajoutez l'eau et démarrer la cuisson. Lorsqu'il passe en position « maintien au chaud », débranchez le cuiseur, enlevez la cuve sans soulever le couvercle et laissez reposer le riz 10 minutes.

- Je cuis mon riz dans un ricecooker (un autocuiseur à riz), comme ça il est inratable. (c'est une machine vraiment pas cher et très utile dans la vie de tous les jours pour cuire le riz et les céréales). Je mets donc de l'eau dans le ricecooker (1,5 fois le volume de riz soit ici environ 25cl) et je laisse cuire. A la fin, je débranche le ricecooker et je laisse reposer le riz environ 10 min sans enlever le couvercle.

- Si vous n'avez pas de ricecooker : verser le riz dans la casserole, ajouter l'eau (25cl) et porter à ébullition. Baisser le feu dès que l'eau bout, couvrir, laisser cuire 10 minutes sans soulever le couvercle, enlevez la casserole du feu et laissez reposer le riz 10 minutes sans jamais soulever le couvercle.

riz a sushi

 

Après avoir laisser reposer le riz, mélanger le doucement à la cuillère en bois, puis ajouter le vinaigre à sushi. (Si vous n'avez pas de vinaigre à sushi, mélanger dans un verre 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz avec 3 cuillères à café de sucre et une ½ cuillère à café de sel pendant la cuisson du riz. Quand le mélange est homogène, verser sur le riz pour assaisonner.)

Préparation du saumon : découper le saumon en très fin morceaux (éventuellement passer le 15 min au congélateur avant de le couper ce sera plus facile).

Préparation de l'avocat : Couper l'avocat en 2, le dénoyauter. Couper les demi avocats en 2 dans le sens de la longueur puis en fine tranches.

Dressage : Pour chaque chirashi, mettre dans un plat creux : la moitié du riz vinaigré, recouvrir avec la moitié des morceaux de saumon et la moitié de l'avocat. Saupoudrer de sésame si vous le souhaitez. Servir avec des baguettes et de la sauce soja (sucrée ou salée). 

Régalez vous !!

chirachi

Verdict : une salade facile à réaliser qui nous transporte directement ailleurs pour un prix bien moins important qu'au traiteur japonais ! 

 

Posté par gaelle0709 à 15:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 avril 2013

Recette rapide : Magret de canard à l'orange

Depuis quelques temps, j'ai pris la bonne résolution de préparer mes menus avant de faire les courses : grâce à cette technique mes courses sont plus rapide et moins chères. De plus, je peux enfin tester des petites nouveautés en semaine parce que j'ai pris le temps d'acheter les ingrédients nécessaire. Aujourd'hui, je vous présente une petite recette rapide trouvé sur un dépliant publicitaire de la marque suziwann : un magret de canard à l'orange vraiment simple et rapide à préparer.

 

magret a lorange

Préparation: 10 min - Repos : 20 min - Cuisson : 5 min

ingrédients (pour 4 pers) : 3 magrets de canard (je n'en ai fait que 2 pour 2 adultes et 2 enfants) - 40cl de jus d'orange - 1 orange - 2 oignons - 4 cuillères à soupe de sauce soja sucrée

Dégraisser un peu les magrets et les couper en tranches.

magret coupe                                                                              

 

Mettre les magrets, le jus d'orange et la sauce soja dans un plat creux et laisser mariner au moins 20 min.

marinade magret

Couper l'orange en quartier, l'idéal étant de ne garder que les suprêmes : pour cela, couper les 2 extrémités du fruit de manière à voir la pulpe. Puis, peler l'orange à vif (donc au couteau pour enlever complètement le blanc qui donne l'amertume). Couper les quartiers d'orange : pour cela, prendre l'orange dans le main, repérer la ligne de peau qui sépare 2 quartiers et inciser avec le couteau, faire de même de l'autre côté du quartier et détacher le, vous avez votre 1er suprême.

Continuer de même sur toute l'orange.

supreme orange oignon

 

Emincer l'oignon finement.

Egoutter les magrets et conserver la moitié de la marinade. Cuire la viande à feu vif pendant 2 minutes (pas plus sinon la viande durcit vite) puis réserver la viande dans un plat couvert d'alu. 

Dans un peu d'huile, faire dorer les oignons, ajouter les suprêmes d'orange et enfin la marinade. Laisser sur feu vif 2 minutes puis servir. 

sauce orange

Ce plat s'accomode très bien avec des nouilles chinoises.

Verdict : Très bon, très facile. C'est une recette idéale aussi bien pour régaler vos invités que pour un simple repas en famille. Même les enfants en ont mangé.

D'autres recettes avec du canard ?

Filet de canard au miel et au soja
Parmentier de canard à la crème de parmesan
Parmentier de canard au potimarron, croquant à la noisette et sa crème de champignons
Parmentier de confit de canard au foie gras

Posté par gaelle0709 à 21:02 - Commentaires [8] - Permalien [#]

19 février 2012

Poulet au sésame grillé, sauce teriyaki et un livre à gagner !

Aujourd'hui, je vous parle de délicieuses petites brochettes japonaises : les yakitoris. La recette du jour est issu du livre "Yakitori " de Sandra Mahut. 

yakitori_sesame_cuit

Préparation : 15 min - Cuisson : 5 min

Ingrédients (pour 4 pers) : 500gr de poulet, sésame doré et sésame noir (j'utilise un mélange tout fait que je trouve en supermarché, c'est la marque Tanoshi). Pour la sauce teriyaki : 8 cuillères à soupe de sauce soja (sucrée si possible), 4 cuillères à soupe de sucre blond (cassonade), 4 cuillères à soupe de mirin ou de vinaigre de riz ou de vin blanc doux (j'ai utilisé du vinaigre de riz que l'on trouve maintenant facilement en supermarché au rayon cuisine du monde).

Emincer le poulet en lanières. Enfoncer les lanières de poulet sur des pics (j'ai utilisé des petits pics qui mesurent environ 15 cm de long) : pour le faire simplement j'ai plié un peu mon poulet en accordeon. 

Mélanger tous les ingrédients de la sauce teriyaki. Faire mariner les yakitori dans ce mélange...

yakitori_cru

puis les tremper dans un mélange de graines de sésame blond et noir.

yakitori_sesame_cru

 

Faire griller les yakitori et les napper de sauce teriyaki.

 

Verdict : facile à préparer, notamment qu'on trouve facilement les produits de base asiatique en supermarché. Nous avons beaucoup aimer ces petites brochettes, sucrées - salées, très tendres, très douce et c'est tellement agréable de grignoter ces petites brochettes avec les doigts, toute la famille s'est régalé !

 

Ces petites brochettes vous tentent ?
Vous voulez pouvoir tester d'autres délicieuses petites brochettes asiatiques ?
Alors je vous propose un petit jeu facile ouvert à tous :

Laisser un petit commentaire indiquant la recette que vous préférez sur mon blog et je ferais un tirage au sort parmi  tous les commentaires en fin de semaine.

Le gagnant recevra le même livre que moi 

 

 

Posté par gaelle0709 à 20:32 - Commentaires [50] - Permalien [#]

29 janvier 2012

Boeuf aux oignons comme au restaurant chinois

Je continue dans le thème asiatique avec une plat que j'adore, quand je vais dans un restaurant chinois, c'est toujours ça que je choisis. J'ai décidé de me lancer à la maison, en ce moment c'est facile on trouve tout les ingrédients facilement en grande surface. La recette est finalement assez simple à réaliser, je l'ai trouve ici (clic).
 

boeuf aux oignons

Temps de préparation : 15 min - Temps de cuisson : 10 min

Ingrdédients (Pour 2 personnes) : 300 g de boeuf (Rumsteck) - 1 gros oignons - 1/2 c. à soupe de fécule de maïs - 1 gousses d'ail - 1 morceau de gingembre frais de la taille d'un pouce (ou 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre) - 1 c. à soupe de sauce de soja - 3 c. à soupe d'huile d'arachide - 1/2 c. à soupe de cassonade (ici de la cassonade brune) - 1/2 c. à soupe Nuoc Mam - 1/2 c. à soupe de vinaigre de riz - 1/2 c. à soupe d'huile de sésame - Sel

Découper finement la viande en lamelles. Dans un saladier, mélanger le boeuf, la fécule de maïs, une gousse d'ail pilée, la moitié du gingembre pilé, l'huile de sésame, le vinaigre de riz et la cassonade. Laisser mariner 15 min à 2h.

Dans un wok, faire chauffer l'huile d'arachide, ajouter le restant de l'ail et le gingembre pilés.
Ajouter le boeuf, faire dorer sur feu vif. Incorporer ensuite les oignons coupés en lamelles et poursuivre la cuisson 5 min (les oignons deviennent translucides mais restent croquants). Arroser de sauce de soja et de Nuoc Mam, mélanger, arroser d'à peine de 4 c. à soupe d'eau pour avoir un peu de jus, et réctifier le sel (attention les sauces sont déjà salées). Servir chaud avec du riz ou des nouilles sautées. Parsemer de sésame si vous le souhaitez.

Verdict : nous avons adoré, c'est simple et délicieux, on retrouve le goût du plat mangé en restaurant chinois, nous avons choisi de le manger avec des baguettes et accompagné de nouilles sautées aux petits légumes, c'était top !

Posté par gaelle0709 à 18:16 - Commentaires [22] - Permalien [#]

24 janvier 2012

Des nems faciles pour le nouvel an chinois !

Une petite recette asiatique en l'honneur du nouvel an chinois.... Côté cuisine asiatique, j'ai commencé par faire des nouilles sautées car c'est ce que je préfère et puis un jour je me suis dit qu'il fallait que je tente les nems... Finalement ce n'est pas si difficile, enfin j'ai triché un peu, j'ai utilisé des feuilles de bricks plus simple à utiliser que les feuilles de riz, la prochaine j'essaie la recette traditionnelle.

 nem_assiette

pour les nems (12 petits) : 1 ou 2 carottes, 2 cote de porc, 50gr de vermicelles, 25gr de champignon noirs, 1 oeuf, 6 feuilles de bricks (ou feuille de riz)

Préparer la Farce:

Râper les carottes finement. Faire tremper dans de l'eau tiède les champignons séchés, 1/4 d'heure environ. Les laver, les égoutter et les hâcher finement. Faire tremper le vermicelle dans de l'eau tiède, l'égoutter et le couper finement (des morceaux d'environ 3-4cm)

Hâcher la viande de porc cuite. Mélanger la viande avec le vermicelle, les carottes râpées et les champignons. Ajouter 1 cuillère à soupe de sauce soja, du poivre et l'oeuf entier. Mélanger le tout. Laisser reposer 2 heures au frais.

Le pliage des nems:

Attention... j'utilise ici des feuilles de bricks, ce n'est pas le nem traditionnel mais c'est facile à manipuler.

Couper une feuille de brick en 2, la badigeonnée avec une peu de beurre fondu ou d'huile végétale.  

Poser une quenelle de farce, sur la partie basse de la demi feuille (mais pas contre le bord supérieur, ni contre les côtés). 

 nem_notice1

Rabattre la partie basse de la feuille

 nem_notice2

Faire rouler sur un tour le nem

nem_notice3

puis rabattre un côté… 

 nem_notice4

.. puis l'autre côté 

nem_notice5 

rouler en serrant bien. 

nem_notice6

 Faire de même pour chaque nem. Pour la cuisson, les mettre dans un bain d'huile chaude quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

nem_cru nem

 Dégustez avec de la sauce pour nem et entouré d'une feuille de salade !

nem_cuit_ouvert

C'etait pas si difficile !!! Allez la prochaine fois, je m'y mets avec les feuilles de riz !

D'autres recettes d'inspiration asiatiques ?

Crevettes sautées aux petits légumes et aux nouilles chinoises

Posté par gaelle0709 à 09:19 - Commentaires [17] - Permalien [#]